You are currently viewing Qui a inventé la culture hydroponique ?

L’hydroponie est la pratique consistant à faire pousser des plantes dans une solution riche en nutriments plutôt que dans de la terre. Il s’agit d’un domaine en pleine expansion qui présente un potentiel intéressant pour l’agriculture commerciale et les jardiniers amateurs. Mais qui a inventé l’hydroponie ?

La première utilisation connue de l’hydroponie était dans les Jardins suspendus de Babylone.

Les jardins suspendus de Babylone, l’une des merveilles du monde antique, construits vers 600 avant J.-C. par le roi Nebuchadnezzar II. Ces jardins, jamais découverts par les archéologues, sont un système de terrasses remplies de terre dans lesquelles on cultivait des plantes. Bien que les jardins n’aient pas été découverts, les archéologues ont néanmoins des preuves solides de son existence. Les jardins suspendus sont le premier exemple connu de culture hydroponique. Le système utilisé était, semblable aux systèmes moderne de « flux et reflux ».

terrasse suspendue des jardins de Babylone

Les mayas précurseurs de l’aquaponie

Des exemples documentés d’hydroponie se trouvent dans l’ancienne civilisation Maya et Aztèque. Ils cultivaient leurs plantes sur des îles flottantes faites de paille coupée. Ces jardins flottants sont les précurseurs de l’aquaponie moderne, un procédé qui combine l’hydroponie et l’aquaculture (pisciculture), permettant aux plantes et aux poissons de se développer ensemble dans des systèmes en circuit fermé. On pense que les Mayas et les Aztèques ont été les premiers à cultiver des plantes de cette manière, mais on sait peu de choses sur la façon dont ils s’y prenaient.

Ce n’est qu’au moyen-âge que les connaissances scientifiques sur le fonctionnement de la vie végétale ont commencé à se développer. En 1600, Jan Van Helmont déduit que les plantes tirent leurs nutriments de l’eau de pluie, plutôt que du sol lui-même. Il s’en est rendu compte parce que la masse végétale augmente en fonction de la croissance des plantes au fil du temps, mais la masse du sol reste à peu près la même. Cela a ouvert la voie aux scientifiques et aux chimistes pour en savoir plus sur les nutriments qui doivent être présents dans l’eau pour favoriser une croissance saine des plantes.

En 1770, les premières recherches scientifiques voient le jour

Au milieu des années 1800, suite à un grand intérêt pour la botanique de nombreuses expériences voient le jour, une liste définitive des minéraux et des nutriments nécessaires aux plantes pour prospérer a été élaborée.Wilhelm Knop a été le premier à utiliser une solution nutritive liquide, son invention reste différente des méthodes hydroponiques actuelles.

On attribue à William Gericke la popularisation du terme « hydroponique » en 1937. Il a inventé ce terme pour décrire ses recherches sur la culture des plantes sans terre. Il a fait breveter sa méthode de culture de légumes dans de l’eau et des nutriments au lieu de la terre, qu’il a publiée en 1938. Le terme « hydroponique » a été inventé par Gericke pour décrire cette méthode.

L’histoire de l’hydroponie est fascinante et diverse, mais une chose reste constante : l’innovation est au cœur de cette pratique de culture. Bien que la technologie ait évolué, l’hydroponie a toujours consisté à utiliser toutes les ressources disponibles pour faire plus avec moins. Nous sommes fiers de faire partie d’un processus qui a commencé il y a des milliers d’années et qui reste tout aussi pertinent aujourd’hui qu’au début !

E-BOOK GRATUIT

10 CONSEILS DE PROS POUR LA CULTURE DU CANNABIS

Laisser un commentaire