test et régulation du pH pour la culture dur cannabis

Aujourd’hui, nous allons aborder deux facteurs clés de la culture du cannabis : le pH, abréviation de « potentiel d’hydrogène », qui mesure le taux d’acidité et l’EC, « électro-conductivité », qui fait référence à la conductivité électrique. Pour des conditions de croissance optimales, il est essentiel de surveiller ces deux paramètres.

Contrôle du pH et de l’EC

Ces mesures font partie des principaux facteurs déterminant une bonne culture de cannabis. Cependant, de nombreux cannabiculteurs ne prêtent pas attention à ces facteurs et plus généralement ceux utilisant la terre comme support. Ils ne sont pas forcément conscients des avantages liés à l’optimisation du pH et de l’EC pour la croissance et la floraison des plantes. Si l’on apprend à maitriser ces deux concepts de base, les cultures en seront grandement améliorées, un rendement beaucoup plus élevé et aussi une qualité étonnante. Les plantes seront plus résistantes et causeront également beaucoup moins de problèmes lors de leur cycle de vie.

Le contrôle du pH et de la conductivité électrique (EC) est une procédure standard dans les techniques de culture moderne. Des méthodes analogiques et numériques peuvent être utilisées pour mesurer le pH, tandis que l’EC est uniquement mesuré par des compteurs numériques.

Un pH-mètre analogique est un réactif, c’est-à-dire un composé chimique qui produit une réaction au contact d’un liquide et nous indique un résultat sur la base d’un code couleur. Un exemple bien connu de ce type d’appareil sont les bandelettes de test pH aussi appelé « papier tournesol ».

Les pH-mètres numériques peuvent être utilisés pour tester la qualité de l’eau. Ils sont plus précis et plus fiables, que les systèmes de bandelettes traditionnelles. Notez qu’il existe aussi des pH mètres numériques combinés, avec deux sondes, qui mesurent le pH et l’EC simultanément, ainsi que des compteurs, capables de les mesurer en continus.

Quel est l’impact du pH sur vos plantes ?

Le pH est une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité d’une solution. Les lettres signifiant Potentiel Hydrogène, qui se réfère à la concentration d’ions hydronium [H3O+] présent dans un liquide ou substance. L’aspect le plus important de la mesure du pH est qu’elle nous indique l’efficacité avec laquelle la plante absorbe les nutriments.

Le pH affecte la croissance des plantes de deux manières. Pour commencer, il régule la quantité de nutriments qui peuvent être absorbés par la plante. Si le pH est trop faible ou trop élevé, la plante ne sera pas en mesure d’absorber correctement les nutriments. Deuxièmement, si le pH n’est pas optimal, un excès de nutriments peut s’accumuler dans le sol, entraînant une concentration de sel et des dommages aux racines.

Nous savons que la plage de pH dans laquelle les plantes de cannabis sont capables d’absorber le plus de nutriments se situent entre 5 et 7. Associées à notre connaissance sur la nutrition de nos plantes, ces informations nous permettent d’optimiser l’apport en nutriments pour maximiser les rendements.

cannabis pH absorptions des nutriments
Absorptions des différents nutriments en fonctions des niveaux de pH

Pour s’assurer que les plantes reçoivent les nutriments appropriés, il est important de tenir compte de deux facteurs. Le premier est le type de substrat utilisé, car le sol ou le milieu de culture fournit des nutriments et peut donc avoir un pH différent. Le second point important est la phase de croissance ou de floraison dans laquelle se trouve la plante : elle n’a pas besoin des mêmes nutriments à chaque stade.

Valeurs de pH optimales

Le pH optimal du sol est celui qui permet la meilleure absorption possible des nutriments dans un milieu de culture. Plus précisément, la fourchette de pH optimal pour les cultures en terre se situe entre 6,0 et 6,8. La valeur la plus basse est plus appropriée pendant la phase de croissance, tandis que les valeurs plus proches de 6,8 conviennent mieux aux plantes en fleur.

Le pH recommandé pour les cultures hydroponiques est légèrement inférieur à celui des cultures en terre. Pour être exact, la plage de pH idéale pour les cultures hydroponiques et le substrat de coco est de 5,5 à 6,5. Comme pour les cultures en terre, plus la valeur est faible, plus elle est recommandée pour la phase de croissance, tandis que des valeurs plus élevées et plus proches de 6,5 conviennent mieux à la phase de floraison.

Régulations du pH ?

Bien souvent, le pH de l’eau n’atteint pas les valeurs optimales pour l’irrigation. Cela peut être dû à la qualité de l’eau ou aux nutriments qui y sont ajoutés. La régulation du pH est obligatoire avant arrosage.

On peut augmenter ou l’on diminue le pH d’une solution nutritive avec des produits spécifique, comme le pH up (ph+) et pH down (ph-). Il vous suffit de suivre les instructions sur la bouteille, d’ajouter le produit à l’eau, de remuer et de mesurer à nouveau avec le PH mètre. S’il est dans la plage appropriée, elle peut-être utilisé, si plus de produit est nécessaire, nous en ajoutons un peu, remuons et mesurons de nouveau.

ph down et ph up
pH- et pH+ de la marque GHE

Le pH de la solution nutritive varie en fonction de la température de l’eau. La température optimale est de 21 °C, il est donc important de veiller à ce que l’eau ne soit ni trop chaude ni trop froide.

Les cultures biologiques ne reçoivent pas l’ajout d’un régulateur de pH, car les micro-organismes qui assurent la vie bactérienne sont tués par les additifs chimiques de ces solutions. Comme alternative, l’eau osmosée peut être utilisée pour réguler le pH de la solution nutritive.

EC, électro-conductivité

l’EC est l’abréviation d’électro-conductivité, et permet de connaître le taux de nutriments d’une solution. Elle est le plus souvent exprimée en millisiemens par centimètre (mS/cm²), mais peut également être quantifiée en parties par million (ppm). Plus il y a d’engrais ou de minéraux dans l’eau, plus l’EC sera élevé, moins il y a d’engrais ou de déchets dans l’eau, plus l’EC sera faible.

régulation du pH et de l'EC pour la culture du cannabis
Mesure de l’EC en Ppm

Grâce à ces données, nous avons mesuré la capacité optimale et maximale des plantes de cannabis à se nourrir, un maximum en culture hydroponique de 2,0 à 2,4 sans souffrir de sur fertilisation, selon la période de culture et la variété cultivée. Alors que pour les cultures en terre, les valeurs sont nettement inférieures, car dans ce type de substrat, les plantes n’admettent pas autant de nutriments. Les cultures de cannabis en terre ne doivent jamais dépasser EC de 2,0.

L’eau du robinet contient du chlore et d’autres éléments qui ne sont pas nécessaires aux plantes de marijuana et qui peuvent leur nuire. Si vous ne pouvez pas investir dans un bon filtre à osmose, laissez reposer l’eau du robinet pendant 24 heures dans un grand récipient avant de l’utiliser.

Mesures optimales de l’EC

Nous allons maintenant vous donner les mesures optimales d’EC et quelques conseils pour savoir comment réagir dans chaque situation. Le premier est que la plante à des besoins plus faible en début de culture, et en grandissant, elle assimile correctement de plus grandes quantités de nutriments, normalement. Le fabricant d’engrais donne des tableaux de culture pour connaître la quantité d’engrais que nous pouvons ajouter à une plante à un certain moment de la culture.

  • De 0 à 0,4 : Dans ces conditions, la plante a très peu de nourriture pour se nourrir.
  • De 0,4 à 0,8 : Idéal pour les boutures. Ce n’est pas suffisant pour la croissance ou la floraison. Si l’EC devient trop bas, des carences apparaissent.
  • De 0,8 à 1,2 : propice à une bonne croissance. Elle a juste assez de nourriture pour se développer les premières semaines, mais pas assez pour fleurir tout de suite.
  • De 1,2 à 2,0 : Idéal, pour la phase de floraison en terre. Dans les cultures hydroponiques, c’est l’EC maximal tolérable pour la phase de croissance.
  • De 2,0 à 2,4 : Pour la floraison en hydroponie, il s’agit de l’EC maximal tolérable. Dans les cultures en terre, elle dépasse la limite pour la floraison et peut créer des excès ou des problèmes.
  • Un EC supérieur à 2,4 : surfertilisation, vous devez nettoyer les racines et le substrat, sinon les plantes mourront. Dans certains cas d’hydroponie, ces valeurs peuvent être utilisées par ceux qui savent ce qu’ils font, mais nous ne le recommandons pas.

Régulation de l’EC ?

Une fois que nous avons mesuré l’EC, nous obtenons une valeur. À partir de cette donnée, nous devons voir si nos résultats sont corrects. Si ce n’est pas le cas, nous devons augmenter ou diminuer l’EC avant de donner cette eau aux plantes.

La seule façon d’abaisser l’EC est d’utiliser de l’eau propre, c’est-à-dire de l’eau sans nutriments ni résidus. L’ajout de plus d’eau propre à la solution nutritive diminue la concentration de solide, car les solides seront dissous dans une plus grande quantité d’eau.

Si l’on ajoute de l’eau du robinet, le niveau d’EC baissera moins que si l’on utilise de l’eau déminéralisée. Parce que, comme son nom l’indique, l’eau déminéralisée est sans nutriments ni résidus, avec un EC de 0,0. Ce type d’eau peut être acheté en bouteille ou peut être obtenu avec un filtre à osmose inverse.

La seule manière d’augmenter la conductivité électrique est d’ajouter des nutriments, ce qui signifie ajouter de l’engrais. Plus l’EC est faible, plus, on peut ajouter d’engrais. En ajoutant des nutriments à la solution nutritive, la concentration de solide augmente, car moins de molécules d’eau sont utilisées pour les dissoudre.

Ebook gratuit sur la culture du cannabis

E-BOOK GRATUIT

10 CONSEILS DE PROS POUR LA CULTURE DU CANNABIS