You are currently viewing La musique influence-t-elle la croissance des plantes

Nous aimons proposer des conseils de culture pour aider nos lecteurs à tirer le meilleur parti de leurs plantes. En tant que tendance qui suscite beaucoup d’attention parmi les cultivateurs de cannabis du monde, nous voulons parler de la façon dont la musique peut affecter la croissance entière des plantes.

Jouer de la musique pour les plantes peut sembler un peu excentrique, mais des recherches ont montré que certains types de musique peuvent avoir un impact profond sur la croissance d’une plante de cannabis. Différents styles de musique semblent avoir des effets bien distinct sur les plantes, alors examinons la question : la musique affecte-t-elle la croissance des plantes ?

Comment la musique affecte-t-elle les plantes ?

Depuis les années 1960, les scientifiques ont mené des expériences sur les effets de la musique sur les plantes. En 1962, le Dr TC Singh a constaté que certaines plantes poussaient 20 % plus haut et avaient 60 à 70 % de biomasse en plus que les plantes qui placer dans un environnement sans musique.

Le Docteur Singh a noté que les graines cultivées dans des environnements musical présentaient des caractéristiques plus fortes, telles qu’une meilleure production et des feuilles plus grandes. Des recherches récentes ont confirmé ces résultats.

Des études ont montré que différents types de musique semblent affecter différemment la croissance des plantes.

Singh a mené des recherches qui suggéraient que la musique de violon produisait les résultats les plus favorables. En 1973, Dorothy Retallack (professeur à l’université d’État du Colorado) a mené sa propre expérience en divisant les plantes en trois groupes. Un groupe de plantes a entendu une note de fa pendant huit heures complètes ; une note similaire a été jouée pour le deuxième groupe, et le troisième groupe (témoin) a été laissée dans le silence. Le premier groupe est mort dans l’espace de deux semaines ; le deuxième groupe a prospéré tandis que le troisième n’a montré aucun changement majeur.

Ensuite, elle a mené une expérience pour déterminer si les plantes réagissent différemment à la musique rock et à la musique classique. Elle a divisé ses plantes en trois groupes et leur a fait écouter de la musique rock, de la musique classique ou rien. Elle a constaté que les plantes exposées à la musique rock essayaient de « fuir » le son en détournant leur croissance des haut-parleurs ou en « grimpant » sur les parois de l’enceinte. Elle a également noté des signes de stress chez les plantes exposées à la musique rock, comme une consommation excessive d’eau.

Il est important de noter que les plantes ne sont pas nécessairement affectées par le genre de musique, mais plutôt par le rythme et l’harmonie des sons. Les plantes exposent à la musique apaisante, comme la musique classique, ont tendance à mieux se porter que celles qui exposent à des bruits violents, peuvent-être en raison de l’évolution des plantes et de leur adaptation à leur environnement.

Musique et croissance des plantes

Bien entendu, les plantes réagissent à leur environnement extérieur. Par exemple, les conditions chaudes incitent les feuilles des plantes à se recroqueviller pour rester au frais ; les infestations de parasites encouragent la libération de terpènes pour protéger la plante des dommages. Les plantes réagissent également aux vibrations de l’air et du sol qui les aident à se protéger des chenilles affamées ou à ralentir leur croissance dans les zones venteuses qui pourraient casser leurs branches.

Les plantes ont appris à capter les vibrations et à réagir à ces signaux vibratoires. Par conséquent, les plantes qui réagissent négativement à la musique rock agressive le font probablement parce que leur évolution leur a appris que ces ondes sonores à basse fréquence constituent une menace. Les équipements industriels tels que les véhicules et les usines produisent également des ondes sonores à basse fréquence.

En revanche, les ondes sonores à haute fréquence, telles que celles produites par la musique classique, signalent aux plantes que les conditions sont optimales pour la croissance et le développement. Selon les chercheurs, la raison en est que la fréquence encourage les stomates (les millions de petits trous à la surface des plantes) à s’ouvrir, ce qui permet un plus grand apport de nutriments tout en favorisant la transpiration.

Pour conclure

La recherche biologique démontre les effets de la musique sur la réduction du stress, la santé et la croissance des organismes dans toutes les cultures et espèces. Il n’est donc pas surprenant que la musique ait des effets similaires sur les plantes de cannabis.

E-BOOK GRATUIT

10 CONSEILS DE PROS POUR LA CULTURE DU CANNABIS

Laisser un commentaire