Des taux élevés de trichomes, signifie des taux élevés de cannabinoïdes

Le cannabis possède une multitude de saveurs et d’arôme. Lorsque vous cultivez le vôtre, il est naturel de vouloir que ces goûts et ces odeurs ressortent au maximum. Pour ce faire, vous devez savoir comment augmenter le nombre de trichomes de vos plantes. Ils sont responsables de la saveur, du parfum et du high que vous obtenez.

Que sont les trichomes ?

Les trichomes sont les petites protubérances qui se trouvent sur les feuilles, les tiges et les bourgeons des plantes de cannabis. Ils sont principalement connus pour produire des cannabinoïdes, comme le THC et le CBD par exemple. Les trichomes sont également la source des arômes et des saveurs distinctives des différentes variétés de cannabis.

Et bien qu’ils soient parfois trompeurs, les trichomes sont une indication d’une plante saine, puissante et robuste. Pourquoi ? Les trichomes augmentent en réponse aux conditions environnementales. Les trichomes du cannabis augmentent en nombre pour isoler la plante et aider à réduire l’évaporation en protégeant le cannabis du vent et de la chaleur.

Une production accrue de trichomes peut également être un signe de stress physique. En effet, c’est une ligne de défense censée dissuader les prédateurs avec un arôme piquant et un goût puissant.

C’est pourquoi de nombreuses techniques de culture impliquent de couper du cannabis (par exemple, topping, monster cropping, mainlining…). Ces techniques simulent une attaque de ravageurs.

Les trichomes du cannabis sont glandulaires. Cela signifie qu’il y a un bulbe à l’extrémité de chaque trichome.

Ces bulbes en forme de rosée contiennent les terpènes et les cannabinoïdes de la plante, fragile, ils se cassent au toucher. C’est pourquoi vous devez éviter autant que possible de manipuler la plante.

Les meilleurs moyens d’augmenter la production de trichomes sur les plantes de cannabis

Choisissez la bonne génétique

Avant de vous lancer dans la culture, sélectionnez une variété à forte concentration de trichomes, telle que White Widow, Cristal candy ou OG Kush.

Ensuite, sélectionnez les meilleurs phénotypes. Chaque plante de cannabis est unique, et il est sûr de trouver des phénotypes plus propices que d’autres.

Une fois que vous avez identifié la plante avec les meilleures caractéristiques pour la production de trichomes, bouturez-la. Vous vous retrouverez alors qu’avec des plantes qui produisent de fortes concentrations de trichomes.

Et bien que cette approche demande beaucoup de temps et d’efforts, les avantages du bouturage sont indéniables. Bien sûr, vous devrez acquérir des connaissances supplémentaires pour bien cloner vos plantes. Vous devez simplement vous concentrer sur la recherche d’une plante mère stable pour vos boutures.

Un bon éclairage

Si vous cultivez en intérieur, le moyen le plus simple d’obtenir des concentrations de trichomes est d’installer des lampes de culture à LED. Bien qu’elles soient assez chères, plus que les HID, elles fournissent un spectre de lumière plus complet.

Les LED fournissent à vos plantes des rayons UVB qui augmentent la production de trichomes dans vos plantes en réponse à ce que votre plante considère comme une attaque.

Vous pouvez facilement augmenter la production de trichomes d’au moins 20 %. Les LED sont votre meilleure source de lumière UVB intérieure.

Cependant, les lampes HID ne sont pas une mauvaise option au vu des prix d’achat d’une installation LED.

Les HID se déclinent en deux options :

  • Metal Halide (MH), pour les plantes en phase végétative
  • High-Pressure Sodium (HPS), pour les plantes au stade de floraison

Si vous vous demandez comment amplifier la production de trichomes pendant la floraison avec la gamme de lampe HID, choisissez les lampes HPS.

Livre électronique gratuit dur la culture du cannabis

E-BOOK GRATUIT

10 CONSEILS DE PROS POUR LA CULTURE DU CANNABIS

Nutrition des plantes

Naturellement, les nutriments que vous donnez à vos plantes de cannabis jouent un rôle essentiel dans la production de trichomes.

Que vous cultiviez en pots, en terre ou en hydroponie, il est essentiel de vérifier régulièrement les nutriments de votre milieu de culture. Ainsi, vous assurez à vos plantes la nutrition dont elles ont besoin pour pousser correctement.

Donnez à vos cultures tous les nutriments dont elles ont besoin, du semis à la récolte, avec une gamme d’engrais adéquate et complète.

N’oubliez pas qu’une production accrue de trichomes est une indication d’une plante de cannabis robuste et puissante.

D’une manière générale, de faibles concentrations de trichomes indiquent une  carence en nutriments. Pour éviter cela, contrôlez régulier votre solution nutritive. Vos plantes ont besoin de phosphore et de potassium pendant leur phase de floraison, ces nutriments aident au développement des fleurs et de leurs huiles si précieuses.

Arrosage adéquat

En parlant de nutrition, le nutriment le plus essentiel est l’eau. La façon dont vous arrosez vos plantes de cannabis dépend du milieu de culture que vous choisissez.

Dans le cas de la terre, arrosez les plantes lorsque la couche arable semble sèche. Pour la fibre de coco, vous devrez arroser les plantes tous les 1-2 jours. Assurez-vous d’ajuster l’apport d’eau en fonction de la teneur en humidité du substrat.

Fait intéressant, une étude américaine a démontré qu’une période de sécheresse pouvait augmenter le nombre de cannabinoïdes dans le cannabis pendant sa période de floraison. Le stress hydrique est notre première réponse sur la question de l’augmentation de la production de trichomes.

Bien qu’elle n’indique rien spécifiquement sur l’augmentation de la production de trichomes, c’est toujours une technique qui peut amplifier les niveaux de certains cannabinoïdes jusqu’à 30 %. Nous supposons qu’il y aura également une croissance supplémentaire des trichomes.

Température et humidité

Un autre facteur clé pour cultiver des plantes de cannabis riches en cannabinoïdes et terpènes dans leurs trichomes est la température et l’humidité. Même si la variété que vous cultivez est prédisposée à avoir une forte production de trichomes, ceux-ci auront une qualité inférieure à moins qu’elle ne bénéficie des conditions de croissance idéales.

C’est pourquoi les facteurs environnementaux tels que l’humidité et la température sont essentielles pour la culture du cannabis, en particulier pendant sa période de floraison. Lorsque les niveaux de température et d’humidité ne sont pas idéaux lors deux dernières semaines de floraison, vos plantes en souffriront, ce qui pourrait entraîner une récolte de moins bonne qualité.

Cependant, dans de bonnes conditions, non seulement votre cannabis se développera correctement, mais il aura également de fortes chances d’augmenter sa production de trichomes.

C’est la nôtre meilleure option pour augmenter la production de trichomes.

Pour amplifier la production de trichomes en utilisant cette méthode, réduisez progressivement la température nocturne jusqu’à 15° – 16° C tout en maintenant la température diurne en dessous de 25° C. Quant à l’humidité, elle devrait rester à un niveau relatif de 35 à 40 %.

Planifiez votre récolte en conséquence

En pratique, récolter du cannabis demande un bon coup œil et un peu d’expérience. Même si vous mettez en place les conditions idéales pour vos plantes, vos efforts seront vains si vous récoltez trop tôt ou trop tard. 

Que se passe-t-il pendant que vous attendez ? Voici les quatre étapes du développement des trichomes dans la plante de cannabis.

  • Stade 1 : Les trichomes sont clairs et fins, ce qui signifie qu’ils ne sont pas aussi puissants que vous le souhaiteriez, ce qui entraîne des effets peu puissants et éphémère ou pire, des maux de tête. Ne la récoltez pas à ce stade. Vos rendements seront faibles, car les fleurs de cannabis prennent plus de volumes durant 2-3 dernières semaines.
  • Stade 2 : Si vous cultivez de la marijuana pour les effets mentaux, il est temps de la récolter. Les trichomes commencent à devenir blancs et laiteux, augmentant les niveaux de THC et les effets psychoactifs.
  • Stade 3 : Vous verrez la plupart des trichomes blancs devenir ambrés/jaunes. Le changement de couleur indique que le THC commence à se convertir en un cannabinoïde différent, parfait pour une relaxation complète du corps.
  • Stade 4 : Si vous voulez que votre récolte favorise le sommeil, récoltez au 4ᵉ stade, juste avant que les bourgeons ne commencent à se flétrir et à mourir. La plupart des gens préfèrent récolter au stade 3, mais attendre peut produire des effets intéressants pour ceux qui recherchent un effet vraiment psychédélique.

Points clés à retenir sur les trichomes

Vous cherchez un résumé ? La chose la plus importante à retenir de cet article est la suivante : les trichomes sont des regroupements de cannabinoïdes et de terpènes. Ils sont responsables des effets psychoactifs du cannabis ainsi que de son goût et de son parfum. Beaucoup de trichomes indiquent une plante saine.